L’accession à la propriété : les avantages du neuf

accession à la propriété

Publié le : 12 octobre 20225 mins de lecture

Lorsqu’il est question d’accession à la propriété, les Français se retrouvent rapidement face à l’éternel dilemme : est-il plus avantageux d’acheter un bien immobilier neuf ou un bien ancien ? En vérité, cette question dépend de plusieurs paramètres qui méritent d’être étudiés attentivement. Mais de façon générale, voici trois avantages de l’investissement dans l’immobilier neuf.

Des biens qui respectent les nouvelles normes établies

Le premier avantage d’accéder à une propriété dans le neuf est de profiter d’un bien immobilier qui soit aux normes et donc à l’abri d’éventuels problèmes de non-conformité dans le futur. En effet, depuis le 1er janvier 2013, tous les logements qui ont obtenu un permis de construire après cette date doivent être soumis à la RT (réglementation thermique) 2012, puis à la RE2020 (réglementation environnementale) depuis le 1er janvier 2021. Ces réglementations stipulent que les logements dans l’immobilier neuf doivent respecter certaines normes acoustiques et thermiques.

Ainsi, en prenant contact avec un promoteur immobilier comme celui présent sur ce site spécialisé, l’acheteur pourra constater les caractéristiques suivantes.

Isolation thermique

Conformément au cahier des charges de la RT et de la RE2020, le logement doit comporter une enveloppe isolante efficace pour réduire les déperditions énergétiques. Pour cela, il faut accorder une attention particulière aux matériaux de construction, au chauffage, à la ventilation et à l’étanchéité des matériaux pour ne pas laisser passer l’air.

Isolation acoustique

Le bien à acquérir dans le cadre d’un projet immobilier dans le neuf doit présenter un certain niveau d’isolation au minimum vis-à-vis des bruits extérieurs, permettant aux habitants de s’affranchir de ces derniers. La valeur minimale (en décibels) diffère d’une commune à l’autre et d’une zone à une autre (en fonction du niveau sonore). La valeur de l’isolation acoustique diffère aussi selon le type de maison (immeubles, maison individuelle, maison mitoyenne, etc.).

Des biens qui comportent les plus récentes innovations technologiques

Il est difficile de profiter de certaines innovations technologiques lorsqu’on se tourne vers l’immobilier ancien. La domotique par exemple, qui permet de créer des maisons intelligentes, est plus simple à mettre en œuvre dans les maisons neuves. Il faut savoir que de nos jours, il arrive de plus en plus qu’un promoteur immobilier dans le Nord ou dans toute autre région de France, décide d’investir dans les logements neufs simplement pour exploiter le potentiel de cette technologie. Il souhaiterait alors proposer des logements connectés avec une sécurité intelligente. Ce faisant, il désire par-dessus tout accroître le confort des ménages et alléger leurs dépenses énergétiques.

Par ailleurs, opter pour un bien neuf permet aussi d’expérimenter les options de personnalisation. En effet, l’un des critères de choix d’un promoteur immobilier au nord par exemple est la possibilité de personnalisation qu’il propose sur ses programmes. Il faut savoir que dans les programmes immobiliers neufs aujourd’hui, les clients sont de plus en plus amenés à personnaliser leur logement en vue de créer la maison de leur rêve. Cette solution est envisageable en particulier avec les options de construction en VEFA. Il suffit de trouver le bon programme, dans la bonne zone et avec le bon promoteur pour façonner son futur logement à son image. L’on ne dispose pas d’une telle flexibilité avec l’immobilier ancien.

Plusieurs dispositifs pour optimiser son projet immobilier

Le gouvernement propose différents dispositifs de défiscalisation et des aides financières pour l’acquisition d’un bien dans l’ancien, mais aussi pour un achat dans le neuf. Cependant, avec un logement neuf, ces systèmes sont plus optimaux et avantageux pour l’investisseur. Par exemple, ce dernier est exempt de taxe foncière durant les deux premières années qui suivent l’obtention du bien. En fonction des communes, cette taxe peut au contraire être réduite de moitié. Ce qui représente une économie intéressante.

En dehors, de la taxe foncière, l’acheteur peut aussi s’acquitter d’une TVA à 5,5 % plutôt que 20 %. Une astuce particulièrement efficace pour diminuer le prix du bien. Évidemment, il faudra respecter certaines conditions.

D’autres avantages comme les dispositifs fiscaux sont aussi à notifier. Entre autres, la loi Pinel est un mécanisme qui permet à tout investisseur dans le neuf de réduire son imposition jusqu’à 21 % sur 12 ans. Il faut aussi faire cas du prêt à taux zéro qui permet de financer la première acquisition (primo-accédant), et qui finance jusqu’à 40 % le prix d’achat du bien. Une fois encore, il faudra tenir compte de certaines conditions d’éligibilité. Et en considérant que le neuf ne nécessite d’effectuer aucune rénovation, toutes ces économies réalisées se feront favorablement ressentir sur le prix du bien à la revente.


Plan du site